Un échangeur thermique : comment fonctionne-t-il et pourquoi l’utiliser ?

0
156
Un échangeur thermique : comment fonctionne-t-il et pourquoi l’utiliser ?

Tout d’abord, c’est une des parties qui sont essentielles que ce soit d’un système de climatisation ou de chauffage. Il n’y a pas d’échanges de chaleur entre les fluides quand il n’y a pas d’échangeur thermique. L’absence d’échange signifie l’absence de production de chaleur pour le chauffage. De même que le froid pour la climatisation et de l’eau chaude sanitaire. Il est également très utilisé dans le secteur industriel. En effet, grâce aux échangeurs thermiques, on peut valoriser l’énergie thermique que les procédés industriels produisent. A ce titre, on les considère comme un moyen particulièrement efficace permettant l’accélération de la transition énergétique.

Qu’est-ce qu’on entend exactement par échangeur thermique ?

Un echangeur thermique est un élément qui est présent dans plusieurs appareils tels une chaudière ou un chauffe-eau.  D’un fluide vers un second, il permet le transfert de l’énergie calorifique qu’on peut également appeler conductivité thermique. Ce qui sera effectué avec l’alimentation des équipements de chauffage tels que le plancher chauffant ou les radiateurs. Le système de production d’eau chaude sanitaire suit le même principe. Dans ce cadre, le premier fluide qu’on appelle aussi fluide primaire va venir directement chauffer l’eau sanitaire. On note que pendant le transfert de chaleur, les deux liquides ne se mélangent pas. Pour favoriser les échanges de chaleur optimale, il est nécessaire d’utiliser un matériau conducteur dans sa composition. Les déperditions thermiques sont également évitées au maximum.

Qu’en-est-il de leur utilisation dans le domaine industriel ?

Les échangeurs thermiques, dans le domaine industriel, ont des applications diverses. Parmi elles, on peut citer le refroidissement ou le préchauffage d’un gaz ou d’un liquide. De même que la récupération thermique pour la valorisation de l’énergie thermique qu’un procédé industriel émet. Il y a aussi le refroidissement d’un liquide ou d’un gaz dissipant l’énergie thermique non valorisable. Comme autre utilisation, il y a l’évaporation d’un liquide et la déshumidification d’un gaz. De même que l’émission et la captation thermique afin de restituer la chaleur. Et finalement pour l’humidification pour faire passer à l’état liquide un gaz. Suivez ce lien si vous voulez avoir plus d’infos sur l’utilisation des échangeurs thermiques.

Qu’en est-il alors du principe de fonctionnement d’un échangeur thermique ?

En ce qui concerne son principe de fonctionnement, il est assez. Il implique la présence de liquides qui sont de même nature ou non. Visitez ce site pour découvrir les différents liquides qui peuvent y circuler. Un matériau très conducteur tel en acier, en inox, en cuivre ou en aluminium va servir de séparateur pour ces derniers. La différence de température entre les deux fluides est obligatoire pour que l’échange de chaleur se passe. En effet, cette dernière circule toujours du plus chaud vers le plus froid. Grâce à l’énergie créée lors de la combustion de gaz, dans l’échangeur, le fluide primaire va être chauffé. L’énergie en question peut être également créée par la récupération de l’énergie solaire. De même, il peut être produit par des résistances électriques ou la combustion de fioul ou d’autres sources. Le liquide primaire, une fois chauffé, va transmettre par contact sa chaleur au liquide secondaire. La dernière produira l’eau chaude sanitaire en alimentant le circuit de chauffage.