Tout sur l’optimisation du cerveau

0
60

Optimiser le fonctionnement du cerveau est simple en théorie, mais cela nécessite de la pratique, des connaissances et de la volonté.

Connaître votre cerveau

Il essaie vraiment de découvrir les compétences et les talents qui lui sont inhérents. Il s’agit aussi de comprendre ce qui s’est développé en raison de l’environnement dans lequel vous avez grandi.

Chaque cerveau est unique, défini par des composants génétiques et des facteurs environnementaux. Posez-vous la question : qu’est-ce que mon cerveau fait bien ? Réfléchissez bien à cette question. Au cours des prochaines semaines, vous pourrez même énumérer dix compétences dans lesquelles votre cerveau peut exceller. Essayez de penser à quelque chose de différent chaque soir.

Il est également sage de comprendre ce que notre cerveau ne peut pas bien faire. Ici, vous pouvez refaire la liste.

Lorsque nous savons ce que notre cerveau peut et ne peut pas faire, nous pouvons rechercher des opportunités de faire ce pour quoi nous sommes bons et réduire le temps passé sur des choses pour lesquelles nous ne sommes pas bons. Si votre cerveau vous permet d’être une ballerine, ça peut être génial, mais si votre cerveau peut mieux faire de vous un basketteur NBA, alors vous perdrez beaucoup d’énergie à perfectionner vos pas de danse inutilement. De plus, si vous choisissez la deuxième option, la possibilité de marquer vous apportera plus de plaisir.

Éduquer et entraîner votre cerveau

Cela consiste effectivement à ce que vous faites en lisant cet article. Votre cerveau est « plastique », c’est-à-dire qu’il peut être modelé et modifié, contrairement à la croyance qui prévalait en Neurosciences. La notion de « neuroplasticité »se définit comme étant la propriété qu’a le cerveau de changer et explique pourquoi la croissance personnelle (et tous les types de changements) sont possibles. Pensez à ce que vous enseignez à votre cerveau au cours d’une journée normale. Vous laissez-vous distraire facilement ou êtes-vous incapable de vous concentrer sur une chose ? Voyez-vous plus facilement ce qui va mal et ce qui va bien ?

Apprenez-vous à soutenir une situation stressante ou cherchez-vous du temps pour vous détendre ? Aucun de ces modes de fonctionnement n’est immuable et avec de la pratique, vous pouvez les changer et éduquer à votre cerveau.

Si vous manquez de concentrer, EXERCEZ-vous à vous concentrer. Notez les périodes au cours desquelles votre esprit se met à vagabonder. Plutôt que de le laisser faire, recentrez-le sur la tâche à accomplir. C’est le Fondement de nombreuses technologies populaires de réduction du stress propres aux philosophies qui pénètrent peu à peu notre culture (et notre science). Le Yoga, la méditation et l’attention soutenue forment le cerveau pour qu’il se concentre sur le travail à accomplir. Le fait de pouvoir se concentrer sur une tâche gaine les chances de la terminer et, par conséquent, d’être productif. En faisant ce qu’il y a à faire, nous éprouvons un meilleur sentiment d’accomplissement et nous avons ainsi plus de chances d’être satisfait de notre journée.

De ce fait, si vous souhaitez développer considérablement votre cerveau, suivez la formation développement personnel.

Pour plus d’articles, visitez nos sites.