Cuisine Khmer : Découvrir les spécialités gastronomiques du Cambodge

0
40

 

Riz, légumes, poissons, fruits de mer, insectes, … De nombreux ingrédients frais sont les bases de la cuisine cambodgienne. Laissez-vous séduire par les plats authentiques à prix raisonnable. Repérez les vendeurs ambulants dans les rues des grandes villes. Autrement, choisissez un restaurant de charme de la localité.

Le Nom banh chok

Au bon matin ou encore au début de la soirée de votre voyage au Cambodge, réchauffez-vous avec des nouilles khmères. Les nouilles sont à base de riz pillés. Lors de la préparation, elles sont mélangées avec du germe de soja et différents légumes : haricots verts, concombres, carottes, etc. Pour une saveur exceptionnelle, sa sauce est élaborée à partir de sauce de poisson, de curcuma et de combava. Pour une bonne présentation et aussi un arôme authentique, le bol de nouilles présente des feuilles de menthes découpées.

Si vous sortez dans les grandes rues du Cambodge vers 7 heures du matin, vous remarquerez des femmes qui proposent des nouilles khmères. Elles portent sur l’épaule deux paniers qui contiennent des marmites et ustensiles de cuisine.

L’Ang dtray-meuk

Il s’agit des calmars grillés. Cette recette s’avère le meilleur choix des passionnés des plats à base de fruits de mer. En ce qui concerne la préparation, le calmar est mariné dans de la sauce au poisson avant de le griller au feu de bois. Le plat est ensuite servi avec une sauce cambodgienne qui présente les ingrédients suivants : jus de citron vert, piments, ail et sucre. Afin de limiter vos dépenses, achetez l’Ang dtray-meuk auprès des gargotiers de rue à Kep et à Sihanoukville.

Le Lort cha

Le Lort Cha, des nouilles sautées, figurent parmi les plats les plus vendus au Cambodge. Tout comme les nouilles aux œufs de la gastronomie vietnamienne, il présente à peu près les mêmes ingrédients. Côté préparation, les nouilles épaisses de riz sont sautées à l’huile avec des oignons, des germes de soja et des légumes. Un œuf sur le plat est posé sur les nouilles pour une belle présentation.

Le Kuy teav Phnom Penh

Prenez un bol de soupe chaud au bon matin et à la fin de la soirée. Le Kuy teav Phnom Penh désigne une soupe de nouilles de riz. Le bol contient également des tripes de porc, des germes de soja et des ciboulettes. Des fruits de mer comme les crevettes et les calmars sont également au rendez-vous. Comme il s’agit d’une soupe, vous profiterez d’un bouillon à base de viande de porc.

Quid des plats à base d’insectes ?

Vous ne risquez pas de regretter votre voyage au Cambodge pour un petit week-end ou pour quelques jours. Tentez les bizarreries de la gastronomie cambodgienne.

Fourmis rouges avec du bœuf

Alors que vous avez toujours eu peur des fourmis rouges, il est temps de se régaler avec une recette exceptionnelle : Fourmis rouges avec de la viande de bœuf. Comme son nom l’indique, ce plat rassemble des fourmis de différentes tailles mélangées avec du bœuf émincé. Pour une saveur authentique, les cuisiniers cambodgiens ajoutent quelques ingrédients appétissants : ail, gingembre, échalotes, citronnelle et basilic.

Insectes frits

Rien de plus amusant qu’un plat d’une grande variété d’insectes : scorpions, sauterelles, grillons, etc. Ces insectes sont tout d’abord assaisonnés avec des épices typiques de la localité avant d’être frits dans l’huile. Chaque insecte est ensuite accroché à un pic à brochette à bois pour une bonne présentation sur l’assiette. Avec un petit budget, achetez ce plat près des temples d’Angkor. Des marchands ambulants apportent un plateau qui expose les insectes frits.