Cruralgie : Ce que vous devez savoir sur cette affection

0
193

Souffrez-vous de cruralgie ? Cette affection, également connue sous le nom de douleur lombaire, peut être assez débilitante. Elle irradie souvent vers l’avant de la cuisse et est causée par la compression du nerf crural par les disques intervertébraux. Dans cet article, nous vous donnerons un aperçu de la cruralgie et de ses causes. Nous aborderons également les options de traitement de cette affection.

Qu’est-ce qu’une cruralgie ?

La cruralgie est une affection qui survient lorsque le nerf crural est comprimé par les disques intervertébraux. Il en résulte une inflammation du nerf crural, qui provoque une douleur irradiant le long du nerf, du bas du dos jusqu’au pied. La cruralgie peut être une affection débilitante, car la douleur peut rendre difficile la marche ou la station debout pendant de longues périodes.

Quelles sont les causes de la cruralgie ?

La douleur est causée par la compression du nerf sciatique, qui part du bas du dos et descend le long de la jambe. La cruralgie peut être causée par un certain nombre d’affections, notamment une hernie discale, une tumeur, une compression vertébrale, une arthrose de la colonne lombaire ou un hématome du psoas. Le traitement de la cruralgie comprend généralement des analgésiques, une thérapie physique et, dans certains cas, une intervention chirurgicale. Si vous ressentez une douleur à la jambe qui ne disparaît pas avec du repos ou des médicaments en vente libre, il est important de consulter un médecin pour écarter toute affection sous-jacente grave.

Les symptômes d’une cruralgie

La cruralgie est une affection caractérisée par une douleur intense dans la jambe, généralement sous le genou. La douleur peut être brûlante, aiguë ou douloureuse, et elle peut irradier le long de la jambe et dans le pied. Le muscle du mollet peut être tendu ou avoir des spasmes, et la peau peut être sensible au toucher. Dans certains cas, la cruralgie peut également provoquer des picotements, un engourdissement ou une faiblesse dans la jambe. Cette affection est souvent causée par la compression des nerfs de la jambe, par exemple par une hernie discale ou un éperon osseux. Le traitement de la cruralgie comprend généralement le repos, la glace, la physiothérapie et les médicaments. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour soulager la pression exercée sur le nerf.

Comment traite-t-on la cruralgie ?

Lorsque l’on envisage des traitements pour la cruralgie, il est important de commencer par identifier la cause sous-jacente de la douleur. Dans certains cas, la douleur peut être due à une blessure ou à une inflammation des nerfs de la jambe. Dans ces cas, des infiltrations de corticostéroïdes ou une intervention chirurgicale peuvent être recommandées afin de soulager la pression sur les nerfs et de réduire la douleur. Dans d’autres cas, la cause de la cruralgie peut être due à une hernie discale ou à une discopathie dégénérative. Dans ces cas, des traitements conservateurs tels que la physiothérapie, l’acupuncture et les massages peuvent être recommandés. Si la douleur est intense ou ne répond pas aux traitements conservateurs, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. En fin de compte, le meilleur traitement de la cruralgie variera en fonction de la cause sous-jacente de la douleur.

Comment éviter les récidives ?

La combinaison d’une activité physique, d’une alimentation saine et de suppléments peut aider à prévenir la récurrence du mal de dos. Maintenez une activité physique et sportive et renforcez les muscles du dos et de l’abdomen. Adoptez un régime hypocalorique pour perdre l’excès de poids (le cas échéant). Adoptez un régime riche en vitamine D ou prenez des suppléments pour prévenir la perte de masse osseuse. En prenant ces mesures, vous pourrez éviter les récidives et garder votre dos en bonne santé.